MECS – Résidence pour enfants La Passerelle

federation medico sociale fms svg

Proposer un cadre de vie sécurisant aux enfants, adolescents et jeunes majeurs. Et veiller au maintien des liens familiaux.

En chiffres

35
places
3
groupes de vie (émeraudes, opales, topazes)
10656
journées d'accueil en internat en 2020

En bref...

La Résidence pour enfants La Passerelle est une MECS (maison d’enfants à caractère social). Elle est habilitée par le service d’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) et par le service de Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ).

Installée dans la ZAC de la Roche, à Epinal, la MECS la Passerelle :
  • accueille 35 enfants âgés de 6 ans à 18 ans,
  • et quelques jeunes majeurs, accompagnés dans le cadre d’une mesure “jeune majeur” proposée par l’ASE.

En pratique

Mme Caroline PIERRAT
Directrice
Coordonnées
MECS "La Passerelle"
ZAC de la Roche
40 Allée des Rapailles
88000 EPINAL
03 29 34 04 67 la-passerelle@f-ms.fr

Lexique

MECS Voir la définition

Maison d’Enfants à Caractère Social

PJJ Voir la définition
Protection Judiciaire de la Jeunesse
ASE Voir la définition
Aide Sociale à l'Enfance
Fondation de France Voir la définition
La Fondation de France (FDF) est un organisme privé et indépendant créée par un décret en 1969. Il encourage et transforme les envies d’agir en actions d’intérêt général utiles et durables. En 2019, la MECS La Passerelle d'Epinal a remporté un appel à projet destiné à renforcer la coéducation des familles dont les enfants sont placés.
SAES Voir la définition

Service d’Actions Educatives Séquentielles

Missions

Afficher +
Un lieu, trois maisons et des appartements

A la MECS La Passerelle, chaque enfant est accueilli dans un groupe de vie en fonction de son âge.

Ainsi, le groupe Opales accueille les enfants de 6 à 12 ans. Le groupe Emeraudes s’adresse aux adolescents jusqu’à 16 ans. Tandis que les plus grands se partagent l’espace Topazes jusqu’à 18 ans.

En parallèle, et dans le cadre de la préparation à l’autonomie, 5 jeunes vivent dans 3 appartements extérieurs.

Des temps de placement plus individualisés

10 656 journées d’accueil en internat ont été réalisées en 2020 contre 9 669 en 2019.

La Passerelle a fait l’objet de 102 demandes de placement.

Toujours en 2020, 23 enfants ont été nouvellement admis, dont un dans le cadre de l’habilitation avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ).
La possibilité de participer à des projets

Les enfants participent à la vie de l’établissement, dans le cadre des groupes d’expressions et des diverses commissions.

Ils s’impliquent également dans de nombreux projets : écriture d’une chanson, représentation à la Souris Verte, Footing multicolore, jardin pédagogique, atelier théâtre…

Une mission d'écoute et de reconstruction

Placer un enfant en MECS est un choix motivé par la nécessaire protection de l’enfant. A ce titre, le personnel (32 salariés dont une quinzaine d’éducateurs) est attentif à tous les signes de souffrance qu’un enfant, adolescent ou futur jeune adulte peut exprimer, cacher ou dissimuler sous un comportement d’alerte.

En soutien de l’équipe, la psychologue de l’établissement organise des entretiens avec les enfants en souffrance. Parfois le suivi peut être assuré au Centre Médico Psychologique (CMP enfants ou adolescents). Un pédopsychiatre libéral peut également accompagner l’enfant.

De plus, des entretiens psycho éducatifs à l’égal de ce qui se pratique au SAES peuvent être mis en place avec les parents. Ce qui permet d’apaiser certaines situations et réhabiliter les liens parents-enfants.

Une réelle volonté d'impliquer les parents

Pour améliorer la coéducation avec les familles, la MECS La Passerelle a développé en 2020 des actions pour renforcer les liens familiaux. Ces actions et d’autres vont se poursuivre en 2021.

Les fonds nécessaires ont été abondés par la Fondation de France, suite à un appel à projet auquel l’établissement a répondu en 2019.

Enfants et parents vont pouvoir, dans de bonnes conditions, maintenir ou renouer des liens. C’est, et ce sera, pour nombre d’enfants, la possibilité de mieux vivre leurs journées d’accueil en Maison d’enfants.

Car même si les conditions d’hébergement s’améliorent d’année en année, l’enfant et son bonheur restent et doivent rester au cœur de toutes les attentions.

Le retour en famille, ou la possibilité d'éviter un placement en résidence
Quand un hébergement social peut être évité, ou dans le cadre d’un retour en famille, un accompagnement SAES (service d’actions éducatives séquentielles) est mis en place. Habilité par le Conseil Départemental et les services de la PJJ, le SAES La Passerelle bénéficie d’un agrément pour l’accompagnement éducatif de 12 mineurs âgés de 6 à 18 ans.
Souple et modulable, le service SAES (service d’actions éducatives séquentielles) permet de répondre aux besoins de l’enfant et de sa famille et de s’y adapter :
  • préparation d’un retour à domicile,
  • soutien éducatif aux parents,
  • préparation d’un retour en famille après placement.

Si nécessaire, la mesure SAES peut utiliser le support “Internat éducatif” pour une durée déterminée, et en fonction du projet pour l’enfant :

  • observation de l’enfant hors domicile,
  • (ou) mise en protection de l’enfant, ou de sa famille.
En 2020, 25 enfants et leurs familles ont été accompagnés dans le cadre du SAES, 19 garçons et 6 filles, âgés de 3 à 16 ans, la plupart ayant entre 5 et 12 ans.

En savoir plus...

Tél.
Mail.
Voir la fiche
ZAC de la Roche
40 Allée des Rapailles
88000 EPINAL" data-telephone="03 29 34 04 67" data-mail="la-passerelle@f-ms.fr">