Résider en pension de famille

federation medico sociale fms svg

Offrir un cadre de vie semi-collectif et sécurisant

En chiffres

1
personne par logement
73
places dans les Vosges
4
pensions de famille dans les Vosges
1
pension de famille en cours de création en Haute-Saône

En bref...

Les pensions de famille constituent une modalité particulière, régie par les articles R. 353 et suivants du code de la construction et de l’habitat et le circulaire n° 965733 du 17 décembre 1996.

Elles ouvrent droit au bénéfice de l’allocation personnalisée au logement (APL) en fonction des ressources des personnes.

Les pensions de famille sont destinées à l’accueil :
  • de personnes à faibles ressources,
  • en situation d’isolement ou d’exclusion,
  • et dont la situation sociale et/ou psychologique, rend impossible l’accès à un logement ordinaire.
Chaque pension de famille :
  • s’inscrit dans une logique d’habitat durable, sans limitation de durée,
  • et offre un cadre de vie semi-collectif pour valoriser la convivialité et l’intégration dans l’environnement social.

FMS pensions de famille - Epinal Saint-Die- Bruyeres - Rupt-sur-moselle - Saint-loup-sur-semouse

Pension de famille ou Résidence ?

L’un et l’autre, en un sage et bienveillant mélange. A la FMS, les Pensions de famille (ex Maisons relais) sont installées dans des Résidences. Certaines accueillent même des publics multiples, pour faciliter l’inclusion et l’insertion en milieu « ordinaire ». Alors… Pension de famille ou Résidence ? Les deux appellations sont possibles et la FMS les associe.

Résident ou Résidant ?

En 2007, l’Académie française a entériné par l’usage la distinction entre «résident» (nom commun), et «résidant» (adjectif ou participe présent du verbe «résider»). C’est pourquoi la FMS retient la graphie Résident pour désigner toute personne qui réside en un lieu. Et ce, bien que l’on rencontre le terme Résidant dans les textes de référence qui régissent les Pensions de famille.

En pratique

Mme Christelle CHEVALME
Vosges
Mme Marie-Eugénie CONDAMIN
Haute-Saône
Cadres de direction
Coordonnées
RÉSIDENCE MON REPOS
2 rue Jean-Baptiste Rouillon
88360 RUPT SUR MOSELLE
06 23 01 23 07
m.relais.rupt@f-ms.fr

RÉSIDENCE DORON
2 place Doron
88600 BRUYERES
06 13 84 72 56
m.relais.bruyeres@f-ms.fr

RÉSIDENCE DE L’ORMON
4, place des Marronniers
88100 SAINT DIE
06 20 61 58 11
m.relais.stdie@f-ms.fr

SPINA RÉSIDENCE
32 rue Antoine Réveillé
88000 EPINAL
06 19 41 33 99
m.relais.epinal@f-ms.fr

Prochainement

RÉSIDENCE SAINT ANNE
(88) Charmes

RÉSIDENCE DE LA BALASTIERE
(70) SAINT LOUP SUR SEMOUSE
06 30 05 86 41
me.condamin@f-ms.fr

Lexique

CHRS Voir la définition
Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale

Le CHRS de la FMS se trouve au Beillard, à proximité de Gérardmer dans les Vosges, et sur l'axe Remiremont - Gérardmer. Le CHRS accueille toute personne, avec ou sans enfant, seule ou en couple, avec ou sans animal de compagnie. Les orientations vers le CHRS s’effectuent pour un grand nombre de situations par le biais du 115. En savoir plus
RSA Voir la définition
Revenu Solidarité Active

Le revenu de solidarité active (RSA) assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu qui varie selon la composition du foyer. Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d'au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s'ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle. En savoir plus service-public.fr
EHPAD Voir la définition

Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes

Missions

Afficher +
Les pensions de famille de la FMS

Les pensions de famille accueillent des personnes confrontées à une ou des situations qui rendent difficile, ou impossible, leur accès à un logement de droit commun (géré par un bailleur social, une personne ou entreprises du secteur privé…).

Tous les résidents d’une Pension de famille :

  • ont un faible niveau de ressources ;
  • sont en situation d’isolement ou d’exclusion ;
  • sont fragilisés par une situation sociale et/ou psychologique, voire psychiatrique.
Quatre pensions de famille et un foyer d'accueil

#4 pensions de familles

Dans les Vosges, les 4 pensions de famille de la FMS accueillent 73 personnes. Mais des places seront disponibles à Saint-Anne (Charmes), dans un bâtiment en travaux.

#En Haute-Saône
En Haute-Saône, et avant l’ouverture de la pension de famille “La Ballastière” (actuellement en travaux), 33 personnes sont accueillies au sein de l’actuel « foyer d’accueil ».

Le fonctionnement

La FMS met à la disposition des personnes accueillies :

  • des logements individuels,
  • un accompagnement social au sein de ses pensions de famille,
  • un accès libre 365 jours/365, 7 jours/7 et 24h/24 pour l’hébergement,
  • un service d’accompagnement du lundi au vendredi.

Chaque entité propose à chaque résident accueilli :

  • un accompagnement individuel,
  • des lieux de vie proches des administrations, des commerces… (mairie, services de santé, services sociaux, voisinage…) afin de favoriser l’autonomie,
  • des actions collectives visant à la réadaptation à la vie sociale et à la lutte contre l’isolement social et affectif.
Les résidents

Les Pensions de Famille de la FMS accueillent des adultes de 18 ans et plus, sans logement ou mal logés.

Tous ont été confrontés à différentes problématiques :

endettement, santé, addiction(s), isolement, rupture familiale, violence conjugale, insalubrité…

#les ressources

Toutes les personnes accueillies en Pensions de famille perçoivent un minimum de ressources financières : Revenu de Solidarité Active, Allocations pour Adultes Handicapés, Allocation de Solidarité Spécifique, Allocation d’aide au Retour à l’Emploi, Pension de retraite, Salaire, Pension d’invalidité, Minimum vieillesse, Service de l’Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées…

En fonction des ressources certaines personnes peuvent percevoir l’Aide Personnalisée au Logement (APL).

#le degré d’autonomie

Parce que l’un des objectifs des Pensions de famille est de proposer aux résidents un appartement autonome pour se reconstruire, il est important que chacun soit autonome, ou en capacité de devenir autonome dans les gestes du quotidien : repas, ménage, hygiène…

Au fil des ans, et parce qu’il s’agit de logements pérennes, la perte d’autonomie d’une personne (malade ou vieillissante) peut conduire la FMS à mettre en place, avec elle, des services extérieurs : portage des repas, ménage, aide à la toilette…

Dans ce cas, le financement des heures d’aide à la personne se fait en fonction des ressources des personnes accueillies.

Si le maintien en appartement autonome devient impossible, le résident est orienté vers une structure ou un logement adapté : appartement accessible pour personne en situation de handicap, établissement de santé, EHPAD…

L’orientation se fait toujours en accord avec le projet individuel du résident.

Les prestations : un accompagnement en quatre étapes

Toutes les pensions de famille de la FMS suivent un schéma directeur en 4 étapes.

  1. L’accueil et l’admission de la personne.
  2. L’accompagnement du résident accueilli.
  3. L’ouverture sur l’environnement.
  4. L’animation de la vie quotidienne.
#1 - Accueil et admission de la personne

Lors de la phase d’accueil, l’entretien avec le futur résident dresse un état des lieux complet de l’accompagnement à envisager.

Tous les besoins sont évoqués afin de trouver des réponses adaptées et d’effectuer les démarches nécessaires.

Lorsque la personne ne possède aucun bien matériel, la FMS aménage son logement.

#2 - Accompagnement du résident accueilli

Le jour de l’accueil, puis dans les jours qui suivent, un ensemble d’actions est mené avec le résident. Cet accompagnement commence avec les présentations du lieu, des résidents et du personnel.

Dans le mois qui suit, tous les accompagnements administratifs, de santé, social, familial et quotidien sont mis en place. Dans le même temps, la personne élabore avec le chargé de mission son « projet individuel ».

Ce document, régulièrement actualisé, tient compte de ses besoins et de ses attentes.

#3 - Ouverture sur l’environnement

Très vite, et au fil des jours, la personne est accompagnée dans les commerces, auprès des professionnels de santé, parfois même lors de ses rendez-vous juridiques. À visée éducative, cet accompagnement a pour objectif de rassurer la personne et de la guider vers l’autonomie.

Quel qu’il soit, l’accompagnement suit les besoins exprimés dans le « projet individuel ». Il peut contenir des demandes particulières : rapprochement familial, formation et emploi, diminution ou arrêt d’une conduite addictive…

#4 - Animation de la vie quotidienne

Enfin, chaque résident est invité à participer aux animations proposées. Il s’agit, au travers d’activités, groupes d’expression, actions d’informations et de prévention, sorties, ateliers… de retrouver le plaisir de vivre, de «faire ou de créer», de «partager».

Rompre l’isolement est l’un des objectifs clés de la vie en Pension de famille. Les activités favorisent les échanges et les partages, créent des liens et donne du sens à l’ensemble de l’accompagnement.

En savoir plus...